depositphotos_119249714-stock-photo-team-surgeon-at-work-in

 

 

 

Urgence

 

 

 

                 Un premier mai, seule dans mon angoisse,

            Un vendredi de surcroît plein de poisse

               Juste avec mon coeur au pouls d'anxiété,

    Avec mon âme refusant de pleurer,

  Du soleil dehors et le noir dedans,

          L'appel qu'avec impatience on attend...

               Quand soudain le soir, des mots illuminent

              Mon espoir: c'est la mort qu'on extermine!

          La vie couve en ce corps qui redémarre

                 Un compte à rebours plus loin et plus tard...

  

 

 

                  Révérence au professeur André Vincentelli,

               Chirurgien hors pair en cardio-vasculaire

 qui, le vendredi premier mai 2015

            a opéré mon mari en urgence à l’hôpital

cardiologique de Lille.

   Du combat entre la vie et  la mort,

c’est la vie qui a gagné!

Merci Monsieur VINCENTELLI , vous êtes un grand Homme!

Un Maître.

   

 

Maricarmelle le 01-05-2018

  

la plume d'oie de l'écrivain!