salle de classe banc table chier ouvert buvard avec traces d'encre violette

ENCRE

Le stress jour après jour,

Mais le stress pour l’’Amour

De son métier.

 

 

Différent des autres,

C’est un métier d’apôtres

Et de « récrés ».

 

 

Qui transmet le savoir

Sans fierté, sans pourboire

À des enfants.

 

 

Qui veulent de l’Ecole

L’instruction non l’obole,

L’enseignement.

 

 

Le stress jour après jour

Mais avec le cœur lourd

Du retraité.

 

 

Celui qui va goûter

Des moments oubliés,

La liberté…

 

Ma chère Nadine,

reçois ces quelques rimes juste pour sourire à la vie,

pour te souhaiter une interminable retraite débordante de bonheur !

Tu vas enfin goûter la liberté des moments oubliés

ceux que tu as tant de fois remis au lendemain,

ils sont là tous groupés qui t’attendent !

Heureuse retraite !

Avec toute mon affection, ton ancienne collègue sur les rails depuis 12ans.

Maria - 29 juin 2018 -

la plume d'oie de l'écrivain!