la bouche du vent

VINGT VENELLE DU VENT

 

 

    Le vent c’est la vie

Il sème à l’envi

    Il siffle et la tisse

        Il souffle et la pousse.

 

 

   Direct droit devant

Douloureusement

  Dans un dur décor

     Il nous jette un sort.

 

 

 Quand une bouffée

 Vient nous étouffer

 Vite il nous rattrape

    Voltige et nous happe.

 

 

    Il détruit, il sème,

Il agit bohème,

  Démonte et bâtit

     Commence et finit…

 

 

     Un jour il s’absente,

  Chaleur accablante

        Jeunes et vieux meurent

     De sueurs en pleurs…

 

 

 La vague de vent

  Verse à la va-vite

 Son vagissement

   Et tout périclite…

 

 

 

Maria-Carméla Duhin-Carnélos

10 juin 2018 à Sin-le-Noble(Dédale)

 

 

  Sur cette terrasse en asphalte rouge,

                  un banc, en poly résine, vert, me sert de siège.

 Les derniers chants d’oiseaux,

s’espacent de minute en minute et

 me maintiennent en communion

avec les derniers rayons du soleil couchant.

Alors je lâche mon stylographe,

je quitte la venelle du vent pour…

M’imprégner de ces instants de bonheur,

seule à seule avec la nature.

 Il est 21h15, je suis seule à vivre ce moment

à cet endroit et vous ?

 Vous êtes les seuls à qui je révèle cette vérité !

11-06-2018

Vous! Mes bloggeuses et mes blogueurs: mes privilégiés!

(N B: une venelle est une ruelle.)

Maricarmelle