Trois petits points…

 

modele-lettres-administratives

 

 

Plus d’éclats de voix dans mon téléphone,

Plus de mots à taper sur ton clavier,

Plus de flash sur l’écran que j’abandonne,

Encor moins de message à m’expédier…

 

 

Ta présence impalpable prédomine

Quand tes vocalises feutrées martèlent

Ce silence assommant que j’abomine,

À petit feu comme un bout de chandelle…

 

 

Par bonheur il me reste ton absence

Pour mes inconsolables nuits de peine

Où vibre en crescendo ton vide intense

Qui glace mes vieux doigts dans leurs mitaines…

 

 

 

Le syndrome « adolescence » aux yeux doux

Lui qui guérit l’enfant de sa candeur,

Envahit sa tête de projets fous,

Ôte un à un les maillons de son cœur…

 

 

 

Il n’entend plus les cris de son enfance

Reléguée dans le rond-point de l’oubli,

Il ne sent pas des anciens la souffrance,

L’ado fier aux idées bien établies…

 

 

 

Mais tu seras toujours notre petit,

Notre amour armé de patience espère,

Nous attendrons ton nouvel appétit

Pour t’offrir ce que l’on a de plus cher…

 

 

 

 

 

Le 25-11-2017

Pour mes deux « ados »

Et à tous les ados qui auraient tendance à mettre les petits vieux en suspens…

Rien de bien méchant, c’est juste en rimes le simple témoignage d’amour d’une mamie…

Maria-Carméla Duhin-Carnélos

(Dolcissimi)

la plume d'oie de l'écrivain!