chemin arboré

L'avant-courrière du jour

 

 

             Une sente arborée qui mène à la piscine

                     Un chemin parfumé de senteurs de glycines

                 Aux couleurs diaprées sur tonnelle divine

                          Mélodies fredonnées des merles qu'on devine...

 

 

 

          Ce passage,planté d'arbres odoriférants

                                Qui tels des rangs troupiers s'inclinent en bruissant,

                    Gagne la mémoire olfactive pour longtemps,

                  Aux regrets du nostalgique et du courtisan!

 

 

 

                  Or, plus d'alternative: il faut fermer les yeux

                    Pour revoir cet endroit, le sentir encor mieux.

                                  Mieux qu'avant où l'on ne pensait pas "qu'être vieux"

              Arrive plus vite que l'instant des Adieux...

 

 

30 mai-2 juin 2018

                          l'avant-courrière du jour= l'aurore(mot oublié)

Maria-Carméla Duhin-Carnélos

premier poème de "Douzain"

la plume d'oie de l'écrivain!